Comme

 

vous avez vu dans mon dernier message, j'ai ramassé pas mal de déchets dans ma rue. Qu'est-ce qu'on peut dire sur ça?

Les pire pollueurs sont les fumeurs. J'ai trouvé beaucoup de paquets de cigarettes, de tabac à rouler et de cigares vides. Et des nombreux mégots. Je ne connais aucun fumeur qui ne jette pas de temps en temps un mégot par terre.

Quelques chiffres: Par an, dans le monde, on jette mille milliards de mégots dans la nature. Nature, ça veut dire ici par terre, n'importe où. En France, ça fait 20 milliards de mégots par an. Un mégot par jour par personne, tous ages confondus, fumeurs et non-fumeurs.

A Paris, les eboueurs ramassent 20 tonnes de mégots par an.

Est-ce grave? Oui! Les mégots persistent quelques mois jusqu'à plusieurs années dans la nature. Pendant leur lente desintégration ils dégagent en outre des métaux lourds comme le mercure et le cadmium, des substances très nocifs même en petites quantités.

Comprenez-moi bien, je parle juste des mégots! Je n'ai pas des chiffres sur les emballages mais je pense qu'on les trouvera simplement sur Internet.

La deuxième catégorie consiste des buveurs de bière. On boit sa bouteille ou sa canette dans la voiture. On ouvre la fenêtre et on s'en débarrasse par les jetant dehors. Sachez que le verre reste dans la nature pour toujours!

IMG_0750Combien de temps les canettes et les cartons restent dans la nature je ne sais pas. Pas très longtemps en tout cas mais c'est moche!

En plus, c'est un gaspillage des matériaux 100 % récyclable. La production de l'aluminium à partir de la bauxite est un processus très energivore et polluant. Récycler l'aluminium est beaucoup mieux. Et pour le papier et le carton c'est pareil.

En suite je trouve des emballages d'un restaurant fast food bien connu. On peut discuter la façon de l'emballage et de la distribution de ses produits. Mais je sais que ce restaurateur met plein de poubelles à disposition de ses client, il leur demande de les utiliser et pas de jeter les emballages dans la rue et je sais également que tous emballages sont 100 % récyclables.

Pour en finir aujourd'hui je veux dénoncer les gratteurs des jeux de chance. Partout je trouve des billets de jeu non-gagnants (donc prèsque tous billets vendus) déchirés par terre.

On peut tirer déjà une première conclusion: Ce sont les consommateurs des produits addictifs qui polluent le plus notre environnement.